Un nouveau modèle de restauration : les Dark Kitchens

 

Les nouvelles donnes du marché par rapport à la situation de la pandémie mondiale conduit tous les secteurs économiques à moderniser leurs modèles.

La livraison à domicile explose dans le secteur de la restauration, un phénomène qui s’est accéléré ces derniers mois par les contraintes sanitaires.

Le concept des Dark Kitchens, ou “cuisines fantômes” telles qu’on les appelle en français, consistent à ouvrir un restaurant dont le modèle économique se débarrasse complètement de la salle et du service, pour se concentrer sur une seule et unique chose : cuisiner, puis faire livrer (ou, dans certains cas, proposer une option “à emporter”.

Il suffit d’un endroit aux normes sanitaire en vigueur, pour réaliser une cuisine ou un concept de plats cuisiner et un service de livraison :

L’enjeu de ce nouveau concept va être, le prix de vente et la qualité de ces plats cuisinés livraison comprise, de cette nouvelle offre ;

Ces Dark Kitchens, ou “cuisines fantômes” partagent plusieurs caractéristiques:

  • Un choix d’implantation dans des zones peuplées ;

  • une meilleure maîtrise des coûts liées au fait de ne plus être lié(e-s) par la recherche du bon emplacement ;

  • Une dépendance indissociable aux réseaux de livraison, tel que Deliveroo, Uber Eats… ;

  • Une optimisation des achats d’ingrédients et de produits pour avoir une marge importante afin de combler les éventuelles chutes de commande ;

  • Une communication forte, ce qui implique une présence constante sur les réseaux sociaux et internet, prévoir un budget marketing ;

  • certains modèles de Dark Kitchens, ont opté pour un autre modèle de lancement et s’appuient sur l’existant, tant du côté de la notoriété que du réseau physique de points de vente.

Les avantages des dark kitchens sont nombreux:

  • Les charges et investissements sont fortement pas de besoin de salle en restaurant, pas de masse salariale importante, hors les besoins de personnel nécessaires à la cuisine et à la préparation ;

  • Il devient possible de tester et de lancer différentes marques et offres, mais aussi de mutualiser l’utilisation de certains ingrédients et produits ;

  • Dans un contexte où la livraison prend de plus en plus de place dans le quotidien des consommateurs, ce business model est clairement dans l’air du temps et permet non seulement de maintenir une activité viable lorsque tout est fermé, mais aussi d’envisager l’avenir avec sérénité ;

  • Enfin, concilier les activités de vente à emporter, click and collect ou encore livraison avec une expérience de qualité sur le point de vente. Aujourd’hui, louer un espace pour une cuisine dédiée permet de diversifier ses activités sans dégrader la relation clientèle.

Notre outil en ligne https://go-business.fr/ va vous permettre d’intégrer toutes ces nouvelles données, de plus nos conseillés vous apporterons leur expertise sur ces nouveaux concepts.